Nouvelle offre de formation : la PRAP IBC

PRAP IBC, kézako ?

La Prévention des Risques liés à l’Activité Physique (PRAP) est une démarche formative destinée à l’amélioration continue de la santé et de la sécurité au travail. Elle se décline sous deux formats :

  • PRAP IBC pour le secteur de l’Industrie, du Bâtiment et du Commerce
  • PRAP 2S  pour le secteur Sanitaire et Social

Cette formation s’adresse principalement aux salariés dont la part importante de travail physique peut nuire à leur santé ou entraîner des efforts inutiles ou excessifs. Il s’agit essentiellement des personnes effectuant des travaux de manutention manuelle, de port de charges, dont les activités entraînent des gestes répétitifs prononcés ou qui obligent à maintenir certaines postures de travail de manière prolongée, ou encore celles qui utilisent des engins ou des outils qui exposent à des chocs ou à des vibrations.

La PRAP : un outil de prévention des TMS

Affiche INRS

Les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) recouvrent un large spectre d’affections de l’appareil locomoteur qui se traduisent principalement par des douleurs et une gêne fonctionnelle plus ou moins importantes.

Même s’il existe des facteurs de risque individuels qui prédisposent à la survenue de TMS, certaines conditions de travail en sont principalement la cause. Depuis plus de 20 ans, les TMS constituent la première maladie professionnelle reconnue en France. Ainsi, en 2015, les TMS représentaient 87 % des maladies professionnelles reconnues par le régime général de sécurité sociale et étaient la première cause de journées de travail perdues du fait des arrêts de travail (plus de dix millions de journées de travail perdues) avec comme corollaire un coût financier important pour les entreprises et la collectivité. (source INRS)

Les facteurs de risque qui favorisent la survenue des TMS sont principalement les travaux induisant des mouvements en force, des postures extrêmes tels que travailler avec les bras au-dessus des épaules, des mouvements à forte contrainte articulaire comme les torsions du poignet ou du tronc, mais aussi la répétitivité significative des gestes comme les mouvements répétés de flexion et d’extension du coude ou du poignet, ou encore l’utilisation d’outils vibrants ou générateurs de chocs.

Pratiquement aucun secteur n’est épargné. Si certains, comme l’industrie et le bâtiment, de par la nature de leurs activités concentrent la majorité des cas de TMS, le risque est également bien présent dans le secteur tertiaire où la bureautique (travail sur écran et avec une souris) est l’outil de travail utilisé quotidiennement sur une longue durée.

Quelles différences entre PRAP et anciennement « Gestes et Postures » ?

Il s’agit de deux approches foncièrement différentes :

  • L’ancienne formation Gestes et Postures avait pour objectif d’adapter les salariés à leurs conditions de travail. Elle répondait à l’alinéa n° 9 de l’article L.4121-2 du Code du travail et à l’article R.4541-8 du même Code. Elle ne donnait lieu à aucune délivrance de certificat ou de diplôme.
  • Au contraire, la formation PRAP s’inscrit dans une démarche globale de prévention et vise à adapter le travail à l’homme par l’évaluation des risques au poste de travail et par la suppression ou la réduction de ceux-ci. Elle répond ainsi à toutes les exigences de l’article L.4121-2 du Code du travail. Elle donne lieu à la délivrance du certificat « Acteur PRAP IBC », d’une validité de 24 mois. Un recyclage (formation continue d’une journée) est obligatoire tous les deux ans pour que le salarié conserve le bénéfice de la certification.

Pourquoi une formation PRAP ?

En résumé, la notion de « Gestes et Postures » était centrée sur le salarié et non pas la situation de travail. Dans la formation PRAP, l’objet n’est plus le geste ou la posture mais bien le risque et sa prévention.

L’objectif de la formation PRAP est donc de contribuer à l’amélioration des conditions de travail dans l’entreprise par la réduction des risques d’accident du travail ou de maladie professionnelle liés aux TMS. Elle donne à chaque individu l’opportunité de devenir l’acteur de sa propre prévention et de participer collectivement aux actions de prévention dans son entreprise.

PRAP IBC : une nouvelle offre à notre catalogue de formations pour les entreprises

La Protection Civile des Hauts-de-Seine dispose d’un formateur certifié PRAP IBC (Industrie, Bâtiment, Commerce) et est désormais en mesure de proposer cette formation aux entreprises des Hauts-de-Seine.

Pour en savoir plus sur le contenu PRAP IBC, cliquez ici.

 

Contact : Tél : 06 89 17 80 43 – Courriel : 

A propos de la Protection Civile des Hauts-de-Seine