Journée Mondiale de la Protection Civile

Emblème de l'OIPC

Emblème de l’OIPC

Chaque 1er mars, on célèbre la Journée Mondiale de la Protection Civile. Cette date apparaît dans le calendrier des Journées Mondiales car elle est celle de l’anniversaire de la Constitution, le 1er mars 1972, de l’OIPC, Organisation Internationale de Protection Civile, (à ne pas confondre avec l’autre OIPC, l’Organisation Internationale de Police Criminelle, plus connue sous le sigle INTERPOL).

Qu’est-ce que l’OIPC ?

L’OIPC (pour les anglophones l’ICDO acronyme de International Civil Defence Organisation) est une organisation intergouvernementale dont l’objectif est de contribuer au développement, par les États, de systèmes propres à assurer protection et assistance aux populations, ainsi qu’à sauvegarder les biens et l’environnement face aux catastrophes naturelles et dues à l’homme.

Les principales appellations de ces systèmes sont la Protection Civile, la Défense Civile, la Sécurité Civile ainsi que la gestion des situations d’urgence.

L’OIPC fédère les structures nationales créées à cet effet par les États dans le but de les unir et de favoriser la solidarité entre elles. Elle est composée de 58 États membres (avec droit de vote), 17 États observateurs dont la France (sans droit de vote) et 23 membres affiliés (organismes internationaux ou sociétés privées sans droit de vote).

Chronologie succincte : Des « Lieux de Genève » à l’OIPC

(d’après les données historiques du site internet de l’OIPC)

Lieux de Genève 1931

En 1931, le Médecin Général Georges SAINT-PAUL fonde à Paris l’Association des « Lieux de Genève ». Son but est de créer des zones neutres ou des villes ouvertes dans lesquelles certaines catégories de la population civile (femmes, enfants, malades et personnes âgées) peuvent chercher refuge en temps de guerre. Elle vise également à protéger les monuments historiques et les biens culturels.

Lieux de Genève 1937L’Association est reconnue par la Chambre des députés française en 1935 puis voit son siège transféré à Genève en 1937. Elle prend alors le nom d’« Oeuvre internationale des Lieux de Genève – Association pour la protection des populations civiles en cas de conflit armé ».

En 1949, à l’initiative du gouvernement helvétique, 59 Etats prennent part à une conférence au cours de laquelle ils y signent une quatrième Convention de Genève relative à la protection des personnes civiles en temps de guerre. Celle-ci prévoit des zones de sécurité ainsi que des localités pour la population civile.

C’est en 1958, que l’OIPC prend son nom actuel, l’Organisation Internationale de la Protection Civile, pour devenir une organisation non-gouvernementale ayant pour mission de :

  • Établir la liaison entre les organisations nationales de protection civile.
  • Entreprendre et promouvoir des études et des recherches sur les questions de protection de la population.
  • Faciliter l’échange d’expériences et la coordination des efforts dans le domaine de la prévention des catastrophes, de la préparation et de l’intervention.

Le 1er mars 1972, la Constitution de l’OIPC lui confère le statut d’organisation intergouvernementale par un Traité des Nations-Unies.

En 1977, l’expression « protection civile » est officiellement définie par l’article 61(a) du Protocole additionnel aux Conventions de Genève du 12 Août 1949 comme suit : « l’expression «protection civile» s’entend de l’accomplissement de toutes les tâches humanitaires, ou de plusieurs d’entre elles […] destinées à protéger la population civile contre les dangers des hostilités ou des catastrophes et à l’aider à surmonter leurs effets immédiats ainsi qu’à assurer les conditions nécessaires à sa survie. »

En 1990 (18 décembre), la 9ème assemblée générale de l’OIPC institue le 1er mars de chaque année comme étant la Journée Mondiale de Protection Civile (lire page 101). Cette célébration, dès lors annuelle, commémore l’entrée en vigueur en 1972 de la Constitution de l’OIPC et sa reconnaissance comme organisation intergouvernementale portant deux objectifs essentiels :

  • Attirer l’attention du public sur l’importance de la Protection Civile, et le sensibiliser aux mesures de préparation, de prévention et d’autoprotection face aux accidents et catastrophes;
  • Rendre hommage aux efforts, sacrifices et réalisations du personnel à l’ensemble des services nationaux chargés de la lutte contre les catastrophes.

Les Journées Mondiales sont l’occasion d’organiser nombre d’événements nationaux : colloques, conférences, débats radio et télévisés, portes ouvertes, prévention des catastrophes et exercices de simulation. Elles sont également l’opportunité de faire le point sur le développement des structures de Protection Civile ainsi que sur l’équipement et les moyens techniques disponibles.

En 1994 est adoptée la Déclaration universelle de la protection civile (texte en anglais) qui appelle les gouvernements à:

  • Intégrer les mesures de prévention et de préparation aux situations d’urgence dans leurs politiques de développement économique et social à long terme.
  • Considérer que l’expression « Protection Civile » devrait être utilisée pour désigner toutes les mesures humanitaires visant à la préservation des populations dans leurs existence, leur patrimoine et l’environnement contre les accidents et catastrophe de toute nature.
  • Renforcer les structures nationales de Protection Civile de manière à leur permettre de jouer un rôle de coordination entre tous les partenaires nationaux pouvant intervenir dans la lutte contre les catastrophes.
  • Créer dans les pays dans lesquels elles n’existent pas encore des structures de Protection Civile.

Logo de la Protection CivileEn 1998, l’OIPC entérine le signe distinctif international de la protection civile : un triangle équilatéral bleu sur fond orange.

Emblème de l'OIPCC’est en 1998 que l’actuel emblème de l’OIPC est approuvé lors de l’assemblée générale de l’organisation à Pékin .

En 1999, adoption de la Déclaration de Tunis (texte en anglais) dont le thème est « Le Volontariat au sein de la protection civile : acte de solidarité et de civisme actifs ».

En 2012, l’OIPC fête son 40ème anniversaire.

Message du Secrétaire Général de l’OIPC pour la Journée Mondiale de la Protection Civile 2018

Extrait du message du Dr. Vladimir Kuvshinov, Secrétaire Général de l’Organisation Internationale de Protection Civile à l’occasion de la Journée Mondiale de la Protection Civile 2018.

« Le 1er  mars est un jour très important pour tous les corps de la protection/défense civile. En 1990, l’Organisation Internationale de Protection Civile (OIPC) a désigné le 1er mars comme la Journée Mondiale de la Protection Civile et, depuis 1990, elle a été célébrée chaque année par un nombre croissant de pays.

La célébration de la Journée mondiale [de la protection civile] vise à sensibiliser le public à la protection civile et à la gestion des urgences afin de mieux préparer la population à se protéger [en cas d’urgence] et à réduire les risques de catastrophe. Les célébrations ont un objectif différent chaque année et le thème pour 2018 est « La protection civile et les institutions nationales pour une gestion plus efficace des catastrophes ».

[…]

En ce 1er mars 2018, alors que nous célébrons la Journée mondiale de la protection civile, nous ne faisons pas que planifier l’avenir, nous nous souvenons aussi des victimes du devoir – le personnel de la protection civile, les pompiers et les sauveteurs dont les actions s’inscrivent comme des exemples durables de courage, de patriotisme et d’abnégation. […] »

Pour en savoir plus sur l’OIPC, visitez son site internet

Cliquez ici pour en apprendre davantage sur la Protection Civile des Hauts-de-Seine

Contact : Tél : 06 89 17 80 43 – Courriel :