Exercice PPI d’un dépôt pétrolier à Gennevilliers

Lundi 21 novembre, la Préfecture des Hauts-de-Seine a mis en place un exercice de sécurité civile. Cet exercice avait pour but de valider le Plan Particulier d’Intervention (PPI) d’un dépôt pétrolier situé sur la commune de Gennevilliers (92), afin de mesurer la capacité et la mise en alerte des services d’intervention, mais également l’évacuation de la population se trouvant dans la zone de confinement.

8 secouristes de la Protection Civile étaient engagés sur le terrain à Gennevilliers pour armer un Centre d’Accueil des Impliqués (CADI, anciennement CAI) mais aussi pour effectuer les premiers secours sur place aux côtés de la Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris (BSPP).

D’autre part, la Préfecture a déclenché une Cellule d’Information du Public (CIP), à laquelle ont participé 2 bénévoles. Lors d’un évènement d’ampleur, le Préfet peut décider d’activer la CIP afin qu’un numéro vert soit mis en place pour répondre à toutes les inquiétudes des citoyens, collecter et apporter les renseignements nécessaires pour la bonne marche des opérations, mais aussi renseigner les proches sur l’état des victimes potentielles.

Les exercices sont toujours une bonne occasion pour mobiliser tous les acteurs de la sécurité civile afin de valider leurs méthodes d’intervention et peaufiner la coordination de tous ces services. Voici le déroulé de l’exercice :

Lundi 21 novembre 2016, il est environ 13h32, le Cadre de Permanence reçoit une alerte de la Préfecture : le Centre Opérationnel Départemental (COD) vient d’être activé en service retreint, suite à une explosion au dépôt Total à Gennevilliers.
Le Cadre de Permanence, coordinateur des moyens inter-associatifs (CMA), avise ses homologues des deux autres associations de Sécurité Civile, la Croix-Rouge française et l’Ordre de Malte. Il met en pré-alerte le Cadre des transmissions ainsi que le Directeur Technique départemental en cas de montée en puissance des moyens.
A 14h40, le Préfet décide d’activer la totalité des services composant le COD et de déclencher le PPI. La CIP est ensuite activée à son tour.  Les moyens associatifs mis à disposition sont déclenchés ; un cadre se rend au COD et du personnel est envoyé au sein de la CIP pour répondre aux appels de la population.
Le feu concerne une cuvette de gazole. La zone est bouclée par les forces de l’ordre.
Un point de situation est réalisé à 15h14 entre le CMA 92 et le COS : il est décidé de mettre en place un CADI, sous la responsabilité du Directeur des Secours Médicaux (DSM). Plusieurs impliqués sont pris en charge et dirigés vers un CARe sur la ville de Gennevilliers.

L’intervention se termine pour les secours associatifs vers 17h03.

 

Laisser un commentaire